Sex and the city

Publié le par répliques cultes

 

Elles sont belles, séduisantes, et intelligentes :  

-Carrie Bradshow (joué par Sarah Jessica Parker) et ses amies célibataires, approchant dangereusement de la quarantaine ,vivent à New-York, le paradis des célibataires. Carrie  est journaliste et écrit une chronique dans un journal New-Yorkais. Cette chronique servira de prétexte tout au long de la série pour balayer thème par thème les variations amoureuses qui animent le "New York branché". L'idée originale est inspirée de la chronique que tenait Candace Bushnell dans le New York Observer, et du recueil édité en 1997, qui porte le même nom que la série. Celle-ci fait son apparition à la télévision en 1998 sur la chaîne HBO .

-Ses amies : Samantha Jones, une chargée de relations publiques loin d'être coincée, Charlotte York, une naïve et idéaliste directrice de galerie d'art, et Miranda Hobbes, une avocate brillante souvent sur la défensive dans ses histoires avec les hommes.

 

Ici vous pourrez vous délecter en relisant les petits bijoux de répliques drôles et intelligentes de Carrie et ses ami(e)s...
N'hésitez pas à rajouter celles qui vous marquées!!

 

 


http://www.vconcept.ch/images/dvd/198.jpg

Saison 1:

New-yorkaise pur jus et journaliste brillante, Carrie écrit une chronique au titre équivoque, Sex & The City . Etudiant les comportements sexuels et amoureux de ses contemporains, Carrie s'inspire dans son entourage. Avec trois amies très différentes, elle vit des expériences plus ou moins agréables et intéressantes dont elle tire ses articles. Mais entre confidences, mésaventures et rencontres, Carrie et ses copines, ont bien du mal à cacher leur solitude...

 

-Charlotte: Dans certaines cultures, les femmes fortes avec de la moustache sont considérées comme très belles.
Samantha: Et tu me regardes en disant ça?

-
Carrie: J'adore la Belle au Bois Dormant! La musique, les décors, les costumes; c'est tellement romantique!
Stanford: Tu l'aimes uniquement parce qu'elle dort pendant 100 ans et qu'elle n'a aucune ride.

-
Carrie: Mon guide Zen dit aussi: la seule façon d'être vraiment heureux c'est de vivre le moment présent et de ne pas s'inquiéter du futur. Bien évidemment, il est mort pauvre et seul.

-
Samantha: Franchement, je trouve ça triste, sa manière d'utiliser un enfant comme moyen de valoriser son existence.
Carrie: Tout à fait. Pourquoi est-ce qu'elle n'utilise pas le sexe et un bon cocktail comme le reste d'entre nous?


Saison 2:

http://www.vconcept.ch/images/dvd/199.jpg

-Carrie: Tu as rompu avec James parce que son pénis était trop petit. Celui de cet homme est trop grand. Qui es tu, Boucles d'Or?

Samantha: Ouais! Je cherche celui qui est juuuste parfait!


-Carrie (voix off): Miranda était une immense fan des Yankees. J'étais une immense fan d'être n'importe où où il est permis de fumer et de boire à deux heures de l'après midi sans que personne vous juge.

 


http://www.vconcept.ch/images/dvd/200.jpg

 

 Saison 3:

Carrie a loué une voiture "qui a de la gueule", mais elle a quelques difficultés a la conduire. Dans la scène, elle monte une cote avec des acoups, puis s'arrête et la redescend en marche arrière.

-Miranda: Pourquoi est-ce que tu n'as pas loué une automatique?
Carrie: J'adore cette voiture, elle va bien avec ma robe.

-Samantha: C'est bon, ça suffit, stop! je ne mourrai pas dans cette boite de concerve, j'ai rendez-vous avec un godemichet! 


-Miranda: Un jour je suis sortie avec un mec qui avait un sexe en forme de gomme, je me suis demandé s'il voulait me baiser ou me gommer"

 


Saison 4:

http://www.vconcept.ch/images/dvd/201.jpg

 

 

 

 

 

 

 


http://www.vconcept.ch/images/dvd/202.jpg

Saison 5:



Entre mésaventures, rencontre et confidences, nos quatre New-Yorkaises ont bien du mal à cacher leur solitude. Lorsque la cinquième saison commence, Miranda attaque sa nouvelle vie de maman, Samantha souffre de l'infidélité de Richard, Carrie angoisse sur son avenir sentimental, tandis que Charlotte rêve de vivre le grand amour. Un programme qui promet de belles scènes d'humour et d'émotion...


-Carrie (voix off): "Peut-être que le passé est comme une ancre qui nous retient, peut-être qu’il faut laisser filer la personne qu’on était, pour devenir celle qu’on doit devenir."

-
Carrie (voix off): "Pour être sûre à l’avenir de toucher le gros lot, il faut peut-être parier à l’endroit où vous êtes à l’instant présent."

 

 

 


Saison 6:

http://www.vconcept.ch/images/dvd/203.jpg


Toutes les bonnes choses ont une fin. Carrie, Samantha, Miranda et Charlotte arpentent les rues de New York pour la sixième et dernière saison de "Sex and the City". Vingt nouveaux épisodes passionnants qui mettent en scène les dernières aventures de ces héroïnes métropolitaines, dans une Big Apple plus sexy que jamais...

 

 

 

 

 

 


En vrac :

 

Samantha: Je ne crois pas au parti républicain, ni au parti démocrate. Je ne crois qu’aux parties génitales »  

 

Samantha: Baise-moi mal une fois, honte sur toi. Baise-moi mal deux fois, honte sur moi. 

 

Samantha: Quand on a des problèmes de sexe on se prend le cul pas la tête ! 

 

Carrie: Mon guide Zen dit aussi: la seule façon d'être vraiment heureux, c'est de vivre le moment présent et de ne pas s'inquiéter du futur. Bien évidemment, il est mort pauvre et seul. 

 

Carrie: J'adore la Belle au Bois Dormant. La musique, les décors, les costumes; c'est tellement romantique. »  

 
Stanford Tu l'aimes uniquement parce qu'elle dort pendant 100 ans et qu'elle n'a aucune ride. 


Mr Big: Bien sûr que je connais tes amies, Charlotte c'est la petite brune, Miranda la rouquine et Samantha les ennuis 

 

 

 

Samantha: Moi, James et son micropénis formons la famille la plus heureuse du monde

 

Samantha: J'ai refusé d'approcher ma bouche de se machin de peur de me décrocher la mâchoire 


Carrie: Tu as rompu avec James parce que son pénis était trop petit. Celui de cet homme est trop grand. Qui es tu, Boucles d'Or? 


Samantha: Quand j'étais lesbienne, je n'avais jamais besoin de me maquiller j'avais toujours du brillant à lèvres.  

 

 

 

Samantha: Devant, derrière, on s'en fou un trou c'est un trou!

 

Samantha: Ah je vous jure les filles ça avait un gout entre l'asperge pourrie et l'eau de javel. 

 

Samantha: J’ai perdu mon orgasme 


Carrie: Est que tu embrasses après avoir fait une pipe?  

Samantha: Non je me contente de signer le reçu de livraison et de renvoyer le type à ses affaires 

 

Samantha: Faut qu'on lui retire le balai qu'elle a dans le cul et lui mettre une queue à la place. 


Samantha: Un homme trompe sa femme comme un chien se lèche les couilles : parce qu'il le peut 

 

 

 

Carrie: Les boules sont aux hommes ce que les sacs à mains sont aux femmes ! Ce n'est peut-être qu'un sac à main mais on se sent démuni en public sans lui ! 


Carrie: Les hommes sont comme les mots croisés du New York Times – difficiles, tordus et vous n’êtes jamais sûrs que vous avez la bonne réponse 


Samantha: Les femmes pensent Nous. Les hommes pensent Nous : moi et ma bite. 

  

Samantha: Sortir avec un homme qui habite chez ses parents ? Jamais… sauf peut être le prince William. 

 

 

 

Samantha: Hier soir j'étais obsédée par un big mac, j'ai fini par sortir pour me trouver un jules. 
Miranda: Ca s'appelle un happy-meal 

 

Samantha: Tu nous parles de ce garçon depuis 3 semaines et tu n'as toujours pas eu accès à sa base de loisirs ! Je t'en prie va voir un psy. 

 

Carrie: Tu crois au coup de foudre ?
Mr. Big  Je crois au coup de rein. 

 

Charlotte: Dans certaines cultures, les femmes fortes avec de la moustache sont considérées comme très belles. 
Samantha: Et tu me regardes en disant ça? 

 

Carrie: Est-ce que tu ne pourrais pas être deux minutes juste comme j'attends que tu sois ?… Jalouse !

Charlotte: Tu sais quoi ? Tu devrais inscrire ton vagin dans le guide touristique de New York. C'est le lieu le plus visité de la ville, et c'est toujours ouvert ! 

 

 

Carrie: Hier, avec Ray, j'ai eu l'orgasme le plus intense de toute ma vie ! 
Miranda:  Moi j'ai fait ma lessive. Continue... 

 

 Carrie: Jure-le sur Chanel ! 

Carrie: J’aime mon argent quand il est là ou je peux le voir – sur des cintres, dans mon armoire 

 

Carrie: Mes nouvelles chaussures ne peuvent pas être punies parce que je ne sais pas gérer mon argent

 

Carrie: On discute de choses primordiales, il me faut une cigarette. 

 

Miranda:  Tu peux me faire quitter Manhattan mais pas mes talons aiguilles je regrette. 

Miranda:  Pourquoi est-ce que tu n'as pas loué une automatique ? 
« j'adore cette voiture, elle va bien avec ma robe... 

 

  Miranda:  Je ne peux pas me permettre d'avoir un bébé. J'ai à peine trouvé le temps de programmer cet avortement. 

 

 

Miranda:  Tu crois pas que tout ces coups de butoir ne risquent pas de gêner le bébé?
Carrie: A ton avis d'où vienne les fossettes ! 

 

Samantha: T'inquiètes ma chérie, j'en ai souvent en bouche, ce n’est pas toxique... (Un bébé machouille une capote ...)

 

 
Samantha: Franchement, je trouve ça triste, sa manière d'utiliser un enfant comme moyen de valoriser son existence. 

Carrie: Tout à fait. Pourquoi est-ce qu'elle n'utilise pas le sexe et un bon cocktail comme le reste d'entre nous. 

Publié dans série

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article