Ratatouille

Publié le par répliques

Long-métrage américain. http://www.gigastreaming.com/images/films/ratatouille.jpg
Genre : Animation, Comédie
Durée : 1h50 min
Année de production : 2007


Rémi : Là... C’est moi. Il est clair qu’il y a quelques petites choses à revoir dans ma vie. Qu’est-ce qui ne va pas ? Primo... Je suis un rat. Autrement dit, la vie est dure. Secundo, j’ai un odorat et un sens du goût extrêmement développés.

Rémi : Paris.... Quand je pense que pendant tout ce temps j’étais dans les égouts de Paris.

Larousse : Patron, regardez qui est là. Alfredo Linguini, Le fils de Renata. Il a grandi hein ?! Vous vous souvenez de Renata, le grand amour de Gusteau.
Skinner : Haa ouii... comment allez vous...
Larousse : Linguini.
Skinner : C’est ça Linguini. C’est gentil de venir nous voir. Et comment va...
Larousse : Renata
Skinner : Ha oui, Renata. Comment va t' elle ?
Linguini : Bien. Enfin, pas très bien. Elle est heeuuuu...
Orst : Elle est morte.
Skinner : Oh... toutes mes ... condoléances.
Linguini : Oh nan mais ça va, elle croyait en la vie éternelle. Alors... elle est servie. Question éternité je veux dire.

Rémi : On a échangé un regard et la même idée folle nous est venue...
regard

Serveur [Effrayé] : Un client demande ce qu’il y a de nouveau !!
Orst
: De nouveau ??
Serveur
: Ouiiii qu’est-ce que je leur dis moi ?
Orst
: Qu’est-ce que tu leur as répondu ?
Serveur
: J’leur ai dit que j’allais demander !
Skinner
: Qu’est-ce que c’est que ce bavardage ?
Orst
: Quelqu’un a demandé ce qu’il y avait de nouveau.
Serveur
: Qu’est-ce que je leur dis ?
Skinner
: Qu’est-ce que vous leur avez dit ?
Serveur
: J’AI DIT QUE J’ALLAIS DEMANDER !!

Skinner : L’occasion est venue de mettre vos talents en pratique Linguini. Une magnifique recette tombée en désuétude. Les riz de veau à la Gusteau. Colette vous aidera.
Colette
: Oui chef.
Skinner
: Au travail. Vivement. Nos clients ont faim.
Larousse
: Vous êtes sûr ? Cette recette était un désastre, Gusteau lui même l’a reconnu.
Skinner
: C’est justement le genre de défi qui convient à un jeune chef.
Colette
: Riz de veau à la Gusteau. Riz de veau cuit dans une croûte de sel marin aux algues avec des tentacules de sèche, de la purée de cynorhodons, des oeufs d’esturgeon, des champignons Japonais, et des anchois au jus de réglisse... Heeuuu celle là j’la connaissais pas.

Rémi : Nan papa, je ne suis pas d’accord. Ce que tu es en train de me dire c’est que l’avenir ne peut pas avoir un autre visage que celui là ?
Père de Rémi
: Oui. Les choses sont ainsi faites. On ne peut pas changer la nature.
Rémi
: La nature n’est faite que de changements papa. On peut faire évoluer les choses, chacun à son niveau. Et ça commence le jour où on le décide.
Père de Rémi
: Où vas-tu ?
Rémi
: Avec un peu de chance, je vais de l’avant.

Linguini : Vous êtes Aton Ego ?
Ego
: Vous êtes lent pour quelqu’un qui veut brûler les étapes.
Linguini
: Et vous vous êtes maigre pour quelqu’un qui aime la cuisine.
Ego
: Sachez que je n’aime pas la cuisine, mais que je l’adore. Et si je ne suis pas séduit cher monsieur, je recrache le tout ! Je reviendrai donc demain soir avec de grandes espérances. Priez pour que je ne sois pas déçu.

Colette : Dis-moi ce que ton rat a décidé de servir à Ego ?
[Il sort la fiche de la ratatouille]

Colette
: De la ratatouille ? C’est un peu rustique. Tu es sûr que c’est ça que tu veux servir à Ego ?
[Rémi acquiesce]

Linguini : Est-ce qu’il y a un dessert qui vous ferait plaisir ce soir ?
Ego
: Vous me faites toujours plaisir.
Linguini
: Alors qu’est-ce que je vous sers ?
Ego : Surprenez-moi !!







Publié dans 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article