Les visiteurs 2, les couloirs du temps

Publié le par répliques

Réalisé par Jean-Marie Poiré http://www.replikultes.net/medias/images/movies/posters/181.jpg
Avec Jean Reno, Christian Clavier, Muriel Robin,
Long-métrage français.

Genre : Comédie
Durée : 1h58 min
Année de production : 1997


Jacquart : Bonjour monsieur. Il faudrait prévenir la gendarmerie, parce que j'ai rencontré des loups et un ours dans le bois de Montmirail, ils ont dû s'échapper du Cirque Amar, c'est effarant !
Un paysan : Regarde Moué !
Jacquart : Oh la vache ! Quelle haleine c'est pestilentiel mon pauvre vieux, vous refoulez du goulot, on dirait un égoût !
Un paysan [parlant à Jacques-henri quand il est au moyen âge] : Regarde moi labeur, eh eh eh on dirait un bastard de Jacquouille.
Une paysane : Il est bien trop polissé pour etre un Jacquouille !
Le paysan : Il a dû séduiter une princesse Ostrogoth !

Jacquart : C'est un "meuuuh" de vache ! Vous n'êtes quand même pas contre les vaches !?

Jacquart : Ecoutez moi, vous le grand manitou ! Je suis prêt à rejoindre votre secte, et à vous envoyer un gros chèque de cotisation, dès que je serai rentré chez moi !
Le moine : Abjures ta foi en Belzebuth, et tu mourras pardonné.
Jacquart : Mais tu n'comprends pas le Francais tête de veau ??!! Vous ne voulez pas d'un gros chèque ?

[au XXIème siècle chez Intermarché]
Le poissonnier : Monsieur lâchez ce thon rouge !
Jacquouille : OKAAAAAAAAAAAYYYYYY !
Le poissonnier : On ne touche pas le poisson à l'étalage !
Jacquouille : C'est un beau poissonnet !

Jacquouille : On va chez Dame Béatrice la Poufiasse !

Pétronille : A l'aide le Jacquouille est revenu ! A l'aiiiide !
Jacquouille : Taiillooo ! Je me préserve de n't'avoir épousé, tu brailles comme un cerf !

[Jacquart vient d'être renvoyé dans le présent]
Jacquouille : Oh le fillot il a été changé en boule de merdasse !

[Jacquouille et Godefroy viennent de percuter la voiture de la Poste]
Jacquouille : Oh le sarazin Messire le sarazin !
Le facteur : Ce sont les malades !!! Ils sont revenus les malades !

Béatrice : Je vais faire mon cacao.
Le comte Godefroy de Montmirail : Ma fillote quand on fait ces choses là on ne le dit point!

Jacquouille [au micro lors du mariage de Philippine] : Jacquouille, Jacquouille ! Oh dinnnnngue ! Okayyyyyyyy !Jacquouille qui cante Suce le bourguignon ! Et on lui pèlera le jonc comme au bally du Limousin, qu'on a pendu un beau matinnnn, qu'on a pendu avec ses triiiiipeuh ! La digue du cul en revenant de Nantes, la digue du cul en revenant de Nantes, de Nantes à Montaigus la digue la digue de Nantes à Montaigus la digue du cul, la digue du cul charme mon arbalette, la digue du cul charme mon arbalette et juste tout droit dans l'cul.

Publié dans 1997

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article