Full Metal Jacket

Publié le par répliques cultes

Date de sortie cinéma : 21 octobre 1987

Full-Metal-Jacket.jpg

Film déjà disponible en DVD depuis le : 25 septembre 2001
Film déjà disponible en Blu-ray depuis le : 13 décembre 2006

Réalisé par Stanley Kubrick
Avec Matthew Modine, Ed O'Ross, John Terry, plus

Interdit aux moins de 12 ans
Long-métrage américain . Genre : Guerre , Drame
Durée : 01h56min Année de production : 1987
Distributeur : Warner Bros. France

 

Synopsis: En 1967, les jeunes recrues de la base des Marines de Parris Island suivent un entrainement de 8 semaines avant de partir pour le Vietnam.

Le sergent Hartman, chargé de l'instruction, leur mène la vie dure. Malgré la protection de Joker "l'engagé Guignol", "Baleine", le souffre-douleur du sergent Hartman et la bête noire de ses camarades, finit par devenir un excellent tireur.
Mais il ne sort pas indemne de cette formation et ces semaines de souffrance et d'humiliation ont affecté sa raison : une nuit, il est surpris par "Guignol" jouant dans les toilettes avec un fusil chargé...

 

Sergent Hartman : Je suis le sergent d'armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d'aujourd'hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale gueule, ce sera "Chef" tas de punaises ! Est-ce bien clair ?!
Tous les soldats : Chef, oui, Chef !
Sergent Hartman : Mon cul, je n'entend rien ! Montrez-moi que vous en avez une paire !
Tous les soldats : Chef, oui, Chef !

 

Sergent Hartman : Ça c'est mon flingue et ça c'est mon dard !
Les soldats : D'abord soldat et après fêtard !

 

Sergent Hartman : Tu grimpe au portique comme les vieux qui baisent ! J'te fais un dessin Baleine ?!

 

Sergent Hartman : On l'aime notre chère unité mes demoiselles !
Marines : Semper fi, marche ou crève ! Gung ho ! Gung ho ! Gung ho !
Sergent Hartman : L'herbe, qu'est ce qui la fait pousser ?!
Marines : Le sang ! Le sang ! Le sang !
Sergent Hartman : C'est quoi notre métier mesdemoiselles !
Marines : Tuer ! Tuer ! Tuer !
Sergent Hartman : Je n'entend rien !
Marines : Tuer ! Tuer ! Tuer !
Sergent Hartman : Mon cul ! J’entends toujours rien !
Marines : TUER ! TUER ! TUER !

 

La Brute : Rigole Guignol parce que... je vais te faire un joli trou de balle tout neuf !
Guignol : D'accord bonhomme... mais faudra commencer par te taper toutes les pistaches qu'il y a dans mon caca !

 

Stork : Dit donc Payback, comment on empêche cinq noirs de violer une p'tite caille blanche ?
Payback : J't'encule Stork.
Stork : On leur jette un ballon de basket !

 

Guignol : Est ce que c'est... des vraies balles ça ?
Baleine : 7,62 millimètres. Balle chemisée métal.
Vo : 7,62 milimeters. Full metal jacket.
Guignol : Leonard, si jamais Hartman se pointe ici et nous cueille, on va se retrouver dans un monde merdique.
Baleine : J'y suis déjà, moi, dans un monde... Merdique.

 

Blackbull : Qu'est ce qu'il va pas chef ?
Le vietnamien : Elle dit : Pas boum boum avec toi.
Blackbull : Oh mais on se fout de moi là !
Le vietnamien : Heu heu... elle dit que frère noir trop beaucoup, trop beaucoup.
Blackbull : Et ça veux dire quoi ça ?
Cowboy : Je crois que ce qu'il veux dire c'est que vous les blacks vous avez un trop gros mastard.
[rires]
Le vietnamien : Trop beaucoup, trop beaucoup !
Blackbull : Hé hé, ha les cons. Cette petite bridée j'suis tranquille elle vous engloutit une bite d'amarrage comme un rien.
Le vietnamien : Trop beaucoup, trop trop beaucoup !

 

Guignol : On a assez gravé nos noms dans les pages de l’histoire pour aujourd’hui. On fonce vers la rivière des parfums pour y passer la nuit. Mes pensées dérivent vers des seins durs, des rêves érotiques... vers marie Jeanne de la chatte naze et la grande foutrerie du retour. Je suis si heureux d'être vivant. Entier, Et presque au bout. Je vis dans un monde merdique, ça oui. Mais je suis vivant. Et je n'ai pas peur.
MICKEY !

 

 

 

 


Publié dans 1987

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J

Guignol : Est-ce que c'est toi, John wayne, ou est-ce que c'est moi ?


Répondre